Handball : Gagner un match serré


En fin de match, tout le monde est fatigué. En particulier si la tension est forte parce que c’est un match serré. Il faut marquer pour prendre l’avantage et gagner le match. C’est le « Money time » !
Mais c’est de plus en plus difficile car la fatigue fait chuter la précision des tirs et les prises de décisions sont de plus en plus difficiles…
Voici un exercice décrit par Nicolas Paquier, éditeur de l’excellent site d’exercices de Handball onfaitquoicoach.com et entraineur en National 1. Un exercice a répéter aussi souvent que possible, pour développer l’endurance et améliorer la précision des tirs dans les situations de fatigue et donc gagner vos matchs serrés !

Le Biathlon

Du latin « bi » qui signifie « deux » puis du grec « athlon » qui veut dire « concours », le biathlon est une discipline combinant deux épreuves sportives, le ski de fond et le tir à la carabine. Soit en utilisant la terminologie sportive, de l’endurance et de la précision aux tirs en prenant en compte la « fatigue » et la « pression ».

L’endurance est un facteur important au handball car elle correspond à la capacité de maintenir une intensité relativement élevée dans la durée.

Handball_Biathlon

Les joueurs se placent derrière la ligne de départ. Au signal, ces derniers réalisent le parcours en dribblant jusqu’à la zone de tirs. Lors de la séquence de tirs, chaque joueur doit prendre cinq tirs face à une cible (ici : un plot par joueur). Après chaque tir, le joueur doit récupérer son ballon et replacer éventuellement la cible atteinte. Après les tirs, chaque joueur réalisera un tour de pénalité par tir manqué avant de franchir définitivement la ligne d’arrivée.

Préciser au départ le nombre total de manches et le nombre total de tirs en fonction de la catégorie (capacités physiologiques des joueurs) et du type de travail que l’on recherche (pour des moins de 12 ans par exemple : 3 manches en moyenne, 3 à 5 tirs)

Pour compter les points par manche :

(Prenons par exemple une situation effectuée avec 12 joueurs)
Le joueur classé 1er marquera 12 points
Le joueur classé 2ème marquera 11 points

Le joueur classé 12ème marquera 1 point

Il suffit ensuite d’additionner pour chaque joueur le nombre de points obtenus à chacune des manches.

Il est utile de rappeler le classement aux joueurs entre chaque manche afin qu’ils puissent connaître leurs adversaires proches au classement.

OBJECTIFS

La situation présentée ici consiste donc à combiner un travail endurant à un exercice de tirs impliquant la précision face à une cible immobile. On peut également envisager une cible mobile (le GB). Il suffira alors de composer deux équipes qui partent en même temps. Arrivés à la zone de tirs (voir schéma sur la variante), les joueurs prennent un nombre déterminé de tirs sur le gardien de l’équipe adverse et réaliseront le nombre de tours de pénalités correspondant au nombre de tirs manqués. Si un joueur réalise un sans faute, il se rend alors directement à la ligne d’arrivée. On peut donc avoir deux classements : un classement individuel et un classement par équipe (en additionnant les points des joueurs).

RÉGULATIONS

-Pour insister sur l’endurance musculaire : augmenter le nombre initial de tours

-Pour insister sur l’endurance cardiovasculaire et respiratoire : réaliser le parcours sans dribbler

-Pour insister sur l’importance des tirs : augmenter le nombre de tirs (et par conséquent le nombre éventuel de tours de pénalité)

Laisser un commentaire